30 août 2018

L'art d'exprimer sa créativité


Ce matin j’entendais à la radio que la Poste s’occupait de moins en moins de distribuer du courrier, que les « gens » écrivaient de moins en moins …. 
Oui… ok… Peut-être… Certainement… 
Mais quand tu vas à la Poste, que tu demandes des timbres à la guichetière et qu’elle te répond que non ils n’ont pas de timbres… Euh… comment te dire, tu en restes stupéfaite… le lavage de cerveau est bien programmé semble-t-il puisque même les agents de la Poste ignorent qu’ils vendent des timbres...

Alors oui, de nos jours il y a les emails, les sms, oui évidemment que je vis avec mon temps, et que j’utilise tout ça et que je dis un grand ouiiii à toute cette modernité… mais le courrier papier existe encore… Le courrier papier continue d’avoir son charme et son utilité… Mais si la poste elle-même pour des questions de rentabilité financière préfère programmer la mort du courrier papier, c’est sur que dans ces conditions envoyer du courrier va devenir un acte de résistance ! 


L'art d'exprimer sa créativité - art postal - Bohème circus

Alors camarades, résistons ! Continuons d’embellir le quotidien avec nos jolies petites enveloppes ! Et si cela semble dérisoire à certains, peu importe.
Un sourire sur le visage de celui qui ouvre sa boîte aux lettres pour y découvrir une enveloppe habillée de jolis timbres; le plaisir de renouer avec une créativité faite de partage et de bonne humeur, à qui cela peut sembler dérisoire ?

Dans une époque qui a besoin d’être réenchantée, apportons chacun notre contribution, soyons de ceux qui savent faire naître des instants de bonheur simples, simples mais précieux.

Et même si ce n’était pas l’objectif de ce billet d’humeur, tout en l’écrivant je vois se redessiner le pourquoi de Bohème Circus, sa raison d’être… J’y retrouve son ADN et cela me donne l’envie de repenser sa présentation, de lui offrir un nouvel écrin, une nouvelle enveloppe justement...

Mais aujourd’hui il était question de garder le cap sur le plaisir de partager et de surprendre via un simple petit morceau de papier, pas plus grand qu’un… timbre !

Alors à ceux et celles qui reçoivent cet article via leur inscription à la newsletter du blog, n’hésitez pas à faire passer le message à vos amis, à vos familles. Faites leur lire ce post, donnez leur l’envie de cultiver eux aussi ce petit supplément d’âme, petit mais si précieux.

8 commentaires :

fafa a dit…

Le monde est anesthésié ,insensible à tout !Je pense surtout que la poste s'est adaptée aux clients d'aujourd'hui ceux qui se moquent totalement du joli timbre ,qui veulent que leur courrier arrive avant même d'être parti mais il reste encore des amoureux des belles lettres ,des échanges ,des personnes qui essaient de retenir dans leurs mains le temps !

Bohème Circus a dit…

fafa >>> tu as raison de parler de cette notion de temps.
Ralentir le temps, créer du temps pour soi, c'est ça aussi s'autoriser une créativité au quotidien. C'est comprendre que chaque petite chose peut être source de bonheur et d'épanouissement.

Anonyme a dit…

I agree wholeheartedly with this post. It is rare now to receive meaningful mail. I love to send letters and cards and prefer it over email. People treat email as if it is nothing special. You write an email and no one responds for a long time, or the exchange becomes tiresome because you feel obligated to keep going back and forth. But sitting down to write a letter or craft a card or decorate an envelope means you are truly thinking and caring about them. When they see the letter or card again, they can be reminded of how you think they are special. But the email or text gets lost among many other emails and texts.

Bohème Circus a dit…

Anonymous >>> oh yes ! a handwritten mail and a pretty decorated envelope create a real emotion both on its author and its recipient.
The paper mail is like a little gift, a little treasure that we receive in our mail box, something really special. It's also like cultivating a creative friendship, a precious bond. It is also a way to be in touch with its inner child's soul, this part of yourself capable of being in the joy of creating with simplicity, just for the happiness of making and sharing.

Laurence W a dit…

Je suis tout à fait d’accord avec le propos de ton article. Pour moi qui aime tant envoyer des cartes d’anniversaire et de voeux dans leur enveloppe , le tout homemade je m’interroge sur l’avenir de la Poste et de nos courriers. Jusqu’ à quand pourrons-nous encore en poster?
J’ai plaisir à tout créer tout comme la personne qui reçoit cette enveloppe à le plaisir de la découvrir dans sa boîte aux lettres et de l’ouvrir...Et je continuerai à faire ainsi tant que cela sera possible. J’en profite pour te remercier de tes partages, si inspirants...

Bohème Circus a dit…

Laurence W >>> Oui c’est incompréhensible que la Poste ne voit pas le potentiel énorme qui se cache dans tous ces petits trésors que nous nous efforçons de créer, d’envoyer, de diffuser, comme des pigeons voyageurs des temps modernes.

Quelque chose de beau et de généreux, parce que derrière chaque enveloppe se cache des émotions, de l’affection, de la joie.
Et puis il y a également cette petite angoisse au moment de poster son enveloppe parce qu’on ne veut surtout pas qu’elle se perde en route, et elle aussi, elle fait partie du jeu... Elle ajoute une petite touche supplémentaire…

Pourtant il existe un musée de la Poste qui met en valeur l’Art Postal, beaucoup de grands artistes se sont pris au jeu, Matisse par exemple dessinait sur des enveloppes pour écrire à Picasso… Prévert, lui, pour écrire à son éditeur s’amusait à créer des collages sur ses enveloppes… Ils ont eu cette envie simple de prolonger leur créativité sur ce petit morceau de papier, juste pour le plaisir de partager et de surprendre.

Anonyme a dit…

les générations futures ne laisseront pas d'écrit....

Bohème Circus a dit…

Anonyme >>> L'écriture est aussi un code graphique, et de tout temps les êtres humains ont voulu laisser une trace, dessiner, graver, dire et raconter... et je prends le pari que ce n'est pas prêt de finir :)

Blogging tips